Vous êtes ici : Accueil > Lycée > DNL / SIC > Evaluation par compétences en DNL et séquences variées
Publié : 28 novembre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Evaluation par compétences en DNL et séquences variées

Évaluation par compétences en DNL Mathématiques

Il s’agit de mettre l’enseignement des mathématiques en anglais au service de l’acquisition des paliers B1 et B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) à travers une grille d’évaluation formative.

- Les descripteurs du CECRL sont ici adaptés à l’enseignement de la DNL Maths.
- Les élèves prennent part à leur évaluation (auto-évaluation) et désignent les compétences mises en jeu au début de chaque séquence.
- Le positionnement des élèves est « facilité » par l’utilisation de 4 codes (A, PA, EA, NE).

  • A : acquis
  • PA : presque acquis
  • EA : En attente
  • NE : non évalué

- Cette grille propose aussi un double-positionnement de l’élève : par rapport aux attendus et par rapport à ses progrès (« progression trimestrielle »).
- De plus, la grille répond à une certaine continuité dans le travail effectué au collège pour l’acquisition des compétences du socle commun.

Trigonometry (niveau Seconde)

Cet article comporte une séquence sur les notions trigonométriques dans le triangle rectangle avec le vocabulaire spécifique et une application intéressante d’un point de vue civilisation.

La séquence proposée permet aux élèves de se familiariser avec le vocabulaire spécifique de la trigonométrie du triangle rectangle.

On notera l’application intéressante du calcul sur l’Opéra de Sydney. À la suite de cet exercice, des élèves volontaires ont bien voulu préparer et présenter toute une série de données sur le monument (en particulier les dimensions : « imperial system » vs « metric system » !).

Compétences mises en jeu dans cette séquence :
- Lire : palier B1
- Ecrire : palier B1
- S’exprimer à l’oral en continu : paliers B1 ou B2.

Fermat’s Last Theorem (niveau Première)

Les élèves étudient des extraits du documentaire, qui durent une quinzaine de minutes. Il semblait compliqué pour des élèves de Première de rester concentrés sur la totalité, qui s’établit à 55 minutes environ !

L’objectif principal de cette séquence est de familiariser les élèves avec une réflexion nouvelle ; l’enseignement en DNL a pour avantage de permettre une ouverture de notre enseignement sur des thèmes très peu abordés dans l’enseignement traditionnel : par exemple, l’histoire des mathématiques. Cette familiarisation s’établit grâce à des supports linguistiques tels que des extraits de livres ou revues scientifiques, ou bien de vidéos, comme c’est le cas ici. L’élève doit alors mettre en œuvre une réflexion bilatérale entre ses compétences linguistiques et mathématiques, pour répondre au travail demandé.

Objectifs :

•Comprendre le sens du « Fermat’s Last Theorem ».

•Comprendre les enjeux d’une démonstration en mathématiques.

•Prendre conscience de l’impact historique que peuvent avoir les mathématiques.

La séquence se déroule en trois parties, d’une heure chacune environ :

Partie 1 : Compréhension orale (en pièce jointe)

Partie 2 : Correction de la compréhension orale

Partie 3 : Approfondissement et débat

Compétences mises en jeu dans cette séquence :

- Ecouter : palier B2
- Ecrire : palier B1

- Prendre part à une conversation : paliers B1 ou B2
- S’exprimer à l’oral en continu : paliers B1 ou B2.

En complément, le lecteur peut consulter les pages du site de l’IREM de La Réunion consacrées à la DNL :

http://www.reunion.iufm.fr/recherche/irem/spip.php?rubrique61

Documents joints